JRTM : carnet de campagne n°2

[Mot de passe perdu] - [Inscription au site]




Une fois rentrée des cours quotidiens, tous les novices se retrouvent de nouveau dans leurs quartiers pour passer une nuit espérée calme mais qui sera certainement très tendue...

Solo apporte peut-être une solution à ces tensions. Il a découvert l'entrée d'un passage secret dans un des murs de la salle à manger. Un plan est rapidement échaffaudé : Solo reste en arrière avec Sugaï et Hilitar encore dans les pommes. Barak'da, Holly Skin et Lola Bimbo partent en exploration. Ils trouveront tout un dédale de passages qui mènent à différents points du complexe de la Forteresse noire. Mais, le plus important, ils trouvent l'accès à des cuisines où il y a à manger à profusion. Ils peuvent ainsi nourrir le groupe des 6.

En effet, les batailles vont désormais se passer autour de la nourriture. Le groupe se met en tête de régenter l'accès à la nourriture ce qui provoque des bagarres où un Haradrims va y laisser sa peau. Cela aura pour conséquence de rendre la discipline imposée par les frères de l'oeil, plus sévère : cours supplémentaires sur la doctrine de la religion, imposition d'une diète assainissante. L'Orc Uruk a même dû intervenir en force et faire claquer son fouet !

Les repas se faisant rares, seuls les hommes de la côte et les haradrims en subissent les conséquences puisque le groupe, grâce au passage secret peut se rendre tous les soirs dans les cuisines pour se ravitailler. Ainsi, pour certains, les cours sont durs à suivre. Un homme de la côte est ainsi exécuté par Lola Bimbo chargée de le faire expier après avoir dormi en présence d'un frère de l'oeil professeur. Il s'est servi du fouet pour l'étrangler !

La prise de repas est devenu une course pour éviter que les premiers ne s'emparent de toute la nourriture. Cela ne va pas sans mal.

Le soir, le groupe poursuit ses explorations. Ils peuvent ainsi explorer l'arche mystérieuse de l'amphithéâtre. D'après Holly Skin qui a osé tenté l'expérience de rentrer dedans, cela ouvre sur un autre monde coupé du monde primaire où tout est noir. Cela ne mène à rien.

Compte-tenu des disputes incessantes parmi tous les novices, les prêches sont de plus en plus nombreux pour essayer de faire comprendre que les frères de l'oeil sont fraternels. Mais cela ne va pas sans mal car il faut être capable de rester éveiller. Un Haradrim s'endort et Barak'da l'exécute au fouet.

Parmi les cours il y a eu celui sur l'éloquence. Mais le plus remarquable fut celui sur les poisons qui a commencé par l'inocculation de venin de vipère sur chacun des personnages. La suite consista à ce que chacun se fabrique son propre antidote. Seul Barak'da y est arrivé. L'ensemble des novices a donc du adopter un profil très calme pour ne pas accélérer les effets du poison.

Il fallait donc retrouver l'endroit où sont stockés les ingrédients pour fabriquer les antidotes. Lola et Barak'da le trouve dans la pièce attenante à l'amphithéâtre. Mais le temps de fouiller les armoires, ils se retrouvent coincés par une cérémonie pour un acolyte devant passer à l'échelon supérieur (prêtre, paladin ou inquisiteur). Au cours de cette cérémonie qui consiste à se rendre dans le château des Poissards, le prêtre habillé d'une très belle robe noire, décorée de rouge, brillante a expliquer les règles de déplacement dans le château :

"- A votre entrée, vous découvrirez une pièce où s'ouvre quatre portes : celle que vous aurez franchie et trois autres. Empruntez la porte à sénestre main. Chaque fois la porte à sénestre main. Si vous arrivez devant une cage d'escalier, descendez. Ne montez pour rien au monde, et pour rien au monde, n'allez emprunter une autre porte que la première porte à sénestre main.
- la première porte à sénestre main
Pour rien au monde. Partir et arriver, les préceptes sont toujours les mêmes. Toujours vers le bas. Toujours la première porte à sénestre main. D'autres portes sont susceptibles de s'ouvrir à vous. Elles offriront à vos yeux maints et maints spectacles troublants. Visions de délices et d'horreur, merveilles et terreurs. Soupirs et sons de jours enfuis et de jours qui seront et de jours qui jamais ne furent. Il se peut qu'habitants ou serviteurs vous adressent la parole en route. Libre à vous d'en tenir compte ou de les ignorer, mais n'entrez jamais dans aucune pièce avant d'avoir atteint la salle des audiences.
- Entendu
- En entrant dans la salle des poissards, montrez vous patient. Nos petites vies ne leurs sont ni plus ni moins qu'un battement d'ailes de mite. Ecoutez attentivement, regardez, et gravez chaque terme au fond de votre Oeil.
- Prenez et buvez cette potion
- Cela me va-t-il faire quelque bien ou mal ?
- Une flûte ne fera que vous désobstruer les oreilles et dissoudre la taie de voos yeux. Ainsi serez-vous à même d'entendre de de voir les vérités qui se présenteront à vous
- Je bois
- A présent vous pouvez entrer"

Un prêtre est venu auparavant chercher une fiole dans une armoire sans remarquer les deux compagnons dissimulés derrière des tentures. Cette fiole est celle bue par l'acolyte.

Le matin suivant, le dernier côtier meurt empoisonné par son venin... Il ne reste plus qu'un Haradrim.

Le soir, le groupe repart en exploration pour récupérer des fioles qui ont servi à entrer dans le château des Poissards. La serrure de l'armoire est crochetée. Holly Skin, au-delà de toute prudence, bois une fiole. Il réagit très bizarrement faisant comme si plus rien n'existait pour lui. Pourtant il réagit à certains stimuli : entre en crise de catatonie quand on l'éloigne de l'arche noire; anticipe les attaques et fait tout pour les éviter. Finalement, vu l'impossibilité de le faire s'éloigner de l'arche, compte tenu de l'heure qui passe, afin de ne pas se faire surprendre, Holly Skin est poussé dans l'Arche noire.

La suite est une histoire non partagée puisque le groupe est scindé...

Pour réagir, se rendre sur le forum (cliquer ici)



 Jeu de Rôle de la Terre du Milieu 


Ecrire au webmestre
Suggérer une idée
Signaler un bug


Bienvenue dans le monde merveilleux des lutins